U20: Amiens – Grenoble : Une défaite …..de progression

26 novembre 2016
binou-u17

Quelle idée d’utiliser un oxymore pour qualifier une seconde défaite de nos jeunes U17 contre  leurs homologues grenoblois ?

Tout simplement parce que la formation gothique de cette catégorie d’âge, la plus jeune du championnat, a valeureusement fait face à Grenoble « l’épouvantail du championnat », qui enchaîne  les titres et les victoires depuis plusieurs saisons. Et que le terme oxymore s’applique parfaitement pour commenter le résultat négatif d’un match, qui marque cependant une progression dans le jeu.

Amiens qui compte dans ses rangs, un seul joueur né en 2001 et 7 autres en 2000, était également privé de 3 blessés : Louis Olive (cheville), Ernest Delbecque (genou) et Téo Beauvillain (cuisse) !

Grenoble entre dans le match en fanfare, en faisant le siège du but de Boubou (Kevin Deliac), qui, avec ses défenseurs, parvient à juguler les nombreuses  offensives adverses. Il devra pourtant s’incliner sur un énième tir détourné. Amiens continue courageusement à faire face. (0 -1, à l’issue du premier tiers).

De retour sur la glace, Grenoble maintient son pressing, alors que les amiénois ne parviennent pas à trouver la faille, même en power play ; se heurtant à une défense rugueusement infranchissable. Alors que les isérois réussissent à ajouter 2 nouveaux buts dans leur escarcelle ! (0 -3 à la fin du second tiers)

Pendant la dernière période, Amiens commence à desserrer l’étreinte visiteuse, même si les contre- attaques grenobloises restent dangereuses,  elles sont souvent annihilées par l’ami Boubou. La persévérance gothique va finalement trouver une juste récompense par l’intermédiaire  de Théo Kalisa qui ouvre le compteur amiénois.

Le climat se tend alors sur la glace, une échauffourée, vite réprimée par les arbitres qui ramènent le calme, et  un 4ème but anecdotique, suite à un cafouillage devant le but, est marqué. Score final 4 -1).

Mais comme se plait à le souligner Olivier Duclos, le coach gothique Amiens n’a pas à rougir de cette défaite « encourageante » !

«  Je suis fier de mon groupe; il faut se souvenir que lors du 1er match de championnat, au mois de septembre dernier, avec exactement le même groupe, nous avions perdu contre cette même équipe 14 à 1……!

2 mois plus tard, le même match se termine sur le score de 4 à1,. Ce résultat démontre bien que nous sommes en progression, avec l’équipe la plus jeune du championnat. Dans le jeu, lorsque vous progressez individuellement, c’est également  le collectif qui s’améliore. Pour cette année se sont ces deux seuls paramètres qui m’intéressent. Ils correspondent à la philosophie du club qui insiste plus sur la progression individuelle, mise au service du collectif, que sur les résultats. Nous sommes tout à fait dans cette optique, ce schéma. Bien sûr, nous perdons des matches, mais en réduisant l’écart à chacune de nos rencontres. Les joueurs progressent en prenant  du plaisir ; c’est le plus important pour moi ».

Avez-vous des objectifs en terme de progression et ou de résultats ?

 

« Nous ne nous sommes fixé aucun  objectif  en terme de résultats, mais s’il fallait en privilégier un, ce serait sur la progression des joueurs : c’est le but commun de toutes les catégories d’âge de nos joueurs (U15 à  U17 et globalement dans toutes les petites catégories).  Ne pas mettre, qui que ce soit, sur le côté, Nous nous occupons de la même façon, de chacun des joueurs, qui nous sont confiés par les parents, , nous savons  très bien que si les joueurs progressent ; les résultats suivront.

Quels sont les principaux point à améliorer chez ces jeunes U17 ?

« Juste un manque de maturité, il ne leur  manque que cela ! A certains moments dans des séquences de jeu,  les joueurs ne prennent pas toujours la bonne décision. Mais,  à chaque fois, ils retiennent de leurs erreurs, Il faut bien garder à l’esprit qu’il ne s’agit que de première année, parmi ces U17, aucun n’est de 2ème ou  3ème année,

Au début de la saison, nous nous trouvions devant un vaste chantier où tout était à « bâtir », nous préparons ces joueurs pour les années futures, afin  qu’ils intègrent soit  l’équipe première soit d’autres clubs.

Le public composé majoritairement de parents ou d’amis, adhère au projet ; tout le monde est content que les gamins jouent. Nous essayons de faire tourner un maximum,nous sommes vraiment dans une démarche de progression, qui peut, avec ce match , se mesurer ,sur les 2 mois écoulés »

Pas de doute, ces jeunes sont en progression; le travail sérieux des coachs additionné de l’envie et de la volonté  de chacun des jeunes hockeyeurs amiénois va bientôt se vérifier sur la glace…

Allez Amiens

Texte et photo Jicehel avec Pascal Beauvillain