La superbe saison des féminines du HCAS

25 avril 2018
virr cergy

 

Après seulement 2 saisons, la formation féminine amiénoise, créée par la volontaire Cindy Debuquet,  a  terminé le championnat Elite à la seconde place, ne manquant le titre de championne de France que d’un petit but, face aux redoutables bisontines.. Un excellent parcours, bien supérieur aux quarts de finale ; l’objectif fixé au début du championnat par le comité directeur du HCAS

A l’issue d’une saison régulière quasi parfaite, les  amiénoises  ont terminé en tête de la poule  régionale Nord, totalisant  24 points pour   8 victoires , 2 défaites dont une en prolongations.

Les séries finales  nationales qui se  sont déroulées à Chamonix au début du mois d’avril, , réunissaient les  4 équipes arrivées en tête des  différentes poules régionales : Besancon, Tours,  HC74 et les amiénoises.

Si les bisontines ont , de  manière indiscutable, remporté  le titre national en s’imposant face aux 3 autres finalistes. Nos amiénoises n’ont perdu qu’une rencontre, d’un seul but, et terminent sur la seconde  marche du podium.

Un excellent parcours, sur lequel revient Cindy Debuquet, avant d’évoquer  les perspectives de développement de  la section féminine du hockey féminin amiénois.

Bravo et félicitations pour cette belle saison qui s’est achevée sur cette finale ….

«  C’était une très belle finale que je qualifierais de finale d’apprentissage, je dirais  que nous en  sommes sorties grandies et heureuses. Pour la saison prochaine, nous viserons, à minima les quarts de finale, pour éventuellement poursuivre avec un résultat sportif amélioré… »

Sur la glace et sur le banc, toutes les filles vivent  chaque match avec passion

« J’ai dit à  mes «  filles » à la fin du match, que, dans   toute ma carrière, je n’avais jamais côtoyé une équipe qui vivait  autant   dans  l’émotion. Quand tout  va bien, l’équipe tourne parfaitement. Dès qu’une fille a un problème, cela affecte tout le groupe. Je travaille beaucoup sur ce  point et les choses commencent à s’améliorer ».

 

A un but du titre de championnes de France, pour votre seconde année d’existence, cela mérite d’être souligné !

« Nous sommes bien sûr très satisfaites de cette saison et  de notre parcours. Nous avons pu transmettre plein d’évolutions  dans les séquences de jeu, aussi bien collectives qu’individuelles.  Un point précieux, car, dans ces deux domaines , nous avons vraiment progressé par rapport à la saison dernière. Un axe de progression qui était  difficile à développer auparavant, car nous n’avions pas de séances d’entraînement. Cette saison, nous avons  bénéficié d’un créneau hebdomadaire ; cela a fait la différence  dans notre parcours en championnat, en permettant à toute l’équipe de progresser ! »

Autre particularité de cette formation ; la moyenne d’âge très jeune  qui ne vous a pas empêché de réaliser un superbe parcours !

« C’est rare que l’on arrive à faire cela aussi rapidement. L’année dernière lorsque nous avons mis sur pied cette équipe, beaucoup nous ont pris à la légère, pourtant  nous sommes quand même passées à 2 doigts des quarts de finale. Ce même objectif fixé pour cette saison, pouvait paraître atteignable, avec des filles possédant une expérience, mais  avec notre équipe aussi jeune c’était compliqué ;il s’agissait d’un vrai défi. Nous étions attendues, mais grâce  à notre travail, et avec  l’implication de chacune des filles, nous avons commencé a enregistrer des victoires,. Premières  de la saison régulière, nous avons disputé les phases finales, c’est très dur »

Quels sont vos axes de progression

« Nous  préparons activement  la saison prochaine, en continuant notre travail sur le système de  jeu collectif, ce que nous avons commencé à travailler tout au long de la saison écoulée. Un système simple mais efficace que nous continuons à peaufiner lors des entraînements qui se  poursuivent  actuellement au même rythme que  pendant la saison écoulée, avec  les filles qui sont sur place. Nous  restons en contact  régulier avec toutes les filles »

L’équipe conservera t-elle le même profil la saison prochaine ?

« Je pense qu’il y aura  sans doute quelques nouvelles joueuses, celles  qui ont émis le désir de nous rejoindre. Pour ma part, j’ai mis un point d’honneur à  ne contacter aucune joueuse évoluant dans un autre club. Celles qui viendront sont désireuses d’intégrer  notre équipe. Les seules hockeyeuses qu’il m’arrive de  contacter sont des petites jeunes de notre  région,  qui ont l’âge de jouer  en féminines. »

Avez- vous un surnom comme les braqueuses ou autres appellations ?

«  Non, pas du tout ; mais nous sommes très fières d’être Gothiques ! »

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

« Je tiens à remercier les parents de joueuses qui nous suivent et nous assistent régulièrement, dans  l’ombre, ils participent discrètement mais efficacement à la bonne marche de l’équipe, tout au long de la saison. C’est un plaisir et parfois un soulagement de les avoir à nos côtés, ils sont géniaux ! »

Signalons que l’amie Cindy a  également en charge les équipes U7 &U9 en qualité d’entraîneur chef et figure également dans l’encadrement du Pôle Espoir. Des formations qu’elle trouve « très bonnes » qui lui permettent de souligner que « la relève sera bien assurée » !

 

Jicehel