U17 Elite : 3ème victoire consécutive contre Rouen

25 janvier 2017
2017-01-21 17.39.58

Cette saison, les jeunes U17A amiénois sont devenus  la vraie bête noire de leurs  homologues et voisins normands : 3éme rencontre de la saison, ( pendant le week-end des 21 & 22 janvier 2017), pour autant de succès gothiques !

N’allez cependant pas croire que cette victoire ne  fut  qu’une péripétie facilement conclue. Au contraire, les deux équipes se sont données à fond, pour le plus grand plaisir des spectateurs, équitablement répartis entre picards et rouennais. Mais la réussite était picarde

Manifestement désireux d’effacer leurs 2 dernières confrontations contres ces mêmes amiénois, ponctuées par autant de défaites par 3 buts d’écart :(le 8 octobre :4 à 7, et le  10 décembre: 5 à 2), les jeunes rouennais   se  sont portés, dès le coup d’envoi, à l’assaut des buts amiénois. Une détermination qui a rapidement porté ses fruits : 3 buts en un peu plus de 4 minutes ! (3’36 :but de  Lucas Villain assisté d’Enrique Masseline et Pierre Pelletrau ; 0 -1) , 13  secondes plus tard ; nouvelle réalisation normande ; oeuvre du trio Robin Rabl, Yohan Salve et  Noah Athuil : 0 -2 ; 3’49’’) et enfin  3éme réalisation de cette  fructueuse entrée en matière visiteuse :4’46’’, but de Robin Rabl assisté de Leaute Baril ; 0 -3) .

Incapables d’endiguer cette indigeste entrée en matière, rapidement servie par des dragonneaux intenables, les amiénois usèrent d’expédients qui se traduisirent par autant de pénalités (10 minutes  pour les locaux, aucune pour les visiteurs !).

Rayan Belharfi, assisté d’Antonin Plagnat, était bien parvenu à réduire le score  (7’53’’ ;1 -3). Mais, plus rien ne sera marqué au cours de cette première période.

A leur retour sur la glace, sans doute recadrés par Coach Miro, les amiénois se montrèrent beaucoup  plus disciplinés (une seule pénalité lors du second tiers ; 3 pour Rouen), mieux organisés et plus percutants. A leur tour, ils  allaient inscrire 3 buts lors du second tiers temps.

Antonin Plagnat,  une des gâchettes amiénoises patentées,   allait s’illustrer dans cette spectaculaire  remontée au tableau d’affichage. Déjà impliqué sur le premier but, il inscrivait le second, avec l’assistance de son compère Rayan Belharfi ; (2 -3 ; 21’31’’). Avec la complicité  d’autres snipers locaux qui s’illustrent régulièrement, comme  Yohan Coulaud, auteur du but égalisateur, (3 – 3 ; 27’21’’), ou  Baptiste Bruche, passeur pour le 4éme but réussi par Théophile Prevot (4-3 ; 35’53’’). L’ami Antonin signera même les 2 derniers buts de la rencontre.

L’évolution du score et le renversement de la situation réussi par les jeunes amiénois, lors de ce second tiers, ne signifie nullement que les rouennais  subissaient le match, ils continueront à se montrer dangereux, en de multiples occasions. Jusqu’à la sirène finale, le jeu sera engagé et de bonne qualité chaque équipe portant rapidement le danger vers le but adverse.

L’ultime période confirmera, avec  3 nouveaux buts gothiques, l’avance prise dans la seconde période (5-3 ; 46:24’’; Baptiste BRUCHE , assisté de Rayan BELHARFI) ; (6-4 ; 54’59’’: Antonin ) ;  (59:00: 7 -4: Antonin PLAGNAT, en cage vide, sur passe de  Sébastien FOUQUET) . Entre temps,  les jeunes normands avaient réduit l’écart par  Lucas VILLAIN assisté de Lévy RAUX ; 51’57’’.

L’analyse du coach amiénois, Miroslav Kecka

 Beau match ?

«   Oui,   voilà une rencontre qui s’est déroulée avec beaucoup d’intensité  des 2 côtés,. Mais nous avons clairement raté  nôtre début de match. Ce n’est pas faute d’avoir prévenu mes joueurs, je les avais bien  mis en garde ; « Attentifs, les gars, ça va jouer d’entrée ! » Visiblement ; mes garçons n’étaient pas là, ils ont été totalement absents pendant les 5 premières minutes : l’addition a été sévère : pendant  ce court  laps de temps, nous avons encaissé 3 buts. Je leur ai alors demandé de ne plus rien lâcher, et de se remettre rapidement dans le match,  et de se battre jusqu’au bout !

Ce qu’ont d’ailleurs fait les  2 équipes. Même si, au final, c’est  nous  qui avons  marqué le plus de buts, il faut souligner que Rouen s’est également créé de très nombreuses occasions. Je dirai simplement qu’aujourd’hui, nous avons eu un peu plus de chance que nos adversaires ; c’est sans doute grâce à cela que nous avons fini par l’emporter ! »

Belle opération au classement ?

« Oui, cette victoire nous place en tête du  championnat, mais je vous avoue que je ne regarde pas le classement ;  nous travaillons match après match .Nous  nous efforçons, à chaque fois que nous montons sur la glace de réaliser le meilleur match possible, on  ne regardera le classement  qu’à l’issue de notre dernier match ! »

Vous êtes quand même satisfait de cette belle victoire

«  Bien sûr, la victoire est toujours agréable ! Mais je  le répète,  le fait d’avoir battu  Rouen aujourd’hui ne signifie pas que tour a super bien marché, il  nous reste  encore beaucoup de choses, voire toutes, à améliorer,  notamment la vitesse  d’exécution, , il n’ y a  pas qu’une ou 2  petites choses  à  améliorer, il nous faut bosser sur tout ! »

Toujours aussi perfectionniste l’ami Miro !

Jicehel

Amiens :

Antoine Gilbert, Théophile Prevost, Sébastien Fouquet, Lucas Besson, Stanislas Miloikovitch, Thomas Tellier,Mathias Thomas, Lancelot Thorrignac, Antonin Plagnat, Tom Pagnod-Rossiaux, Adrien Godbert, Christophe Tiramani, Rayan Belharfi, Baptiste Bruche, Yohan Coulaud, Tehano Sebal,  Audric Carpentier, Yohann Gomez, Kilian Guilbaut

Coach : Miroslav Kecka

Rouen :

Kilian Siourt, Arthur Papeil, Levy Raux, Arthur Zavani,Noah Athuil ,Konstantin Kebets, Erwann Boulin, Pierre Pelletreau, Yoan Salve, Enrique Masseline, Paul Levreux, Robin Rabl, Tomas  Simonsen, Joseph Broutin, Yohann Alzon, Lucas Villain, Maxime Durand, Léaute Baril, Yannis Cherkaoui, Valentin Duquenne

Coach; David Dostal

Arbitres ;Thierry Fraisse, assisté de M.M. Nicolas Messier et Louis Fleury